Votre députée
de la 3e circonscription
de la Savoie

CV de Béatrice Santais
  • Née en 1964, Béatrice Santais est mariée et mère de trois enfants.

  • Après des études de Droit Public à l’Université Pierre Mendès France de Grenoble, elle occupe le poste de Directeur des Finances de la Ville d’Annemasse puis de Directeur des Marchés Publics de la Ville de Chambéry.

  • Conseillère Municipale de Montmélian en 2001, elle est élue Maire en 2008, réélue en 2014.

  • Elle mène, dans la continuité de Roger Rinchet, une politique particulièrement engagée alliant développement économique créateurs d’emplois, construction de logements (Montmélian compte aujourd’hui plus de 40% de logements sociaux), mise en place de nombreux services publics performants accessible à tous et une politique de développement durable très ambitieuse : au-delà du titre de Championne de France de l’énergie solaire, Montmélian a obtenu le label Cit’ergie en 2007 (label renouvelé en 2011) reconnaissant l’exemplarité de sa politique énergie/climat et engageant la Ville dans des actions innovantes en matière d’urbanisme, de construction, de déplacement. En mai 2014, Montmélian obtient même le Grand prix européen de l’urbanisme, pour son futur "quartier solaire du Triangle Sud" (1000 logements) dont 80% des besoins thermiques seront couverts à partir du chauffage solaire.

  • Elle est élue Conseillère Générale de la Savoie en 2004 et réélue très largement en 2011.
    Au sein de l’Assemblée Départementale, elle était membre de la Commission Permanente et Vice-Présidente de la Commission des Finances ; elle quitte son siège en juin 2012 suite à son élection aux législatives.

  • Elle est Présidente de la Communauté de Communes Cœur de Savoie, créée en 2014 par fusion des Communautés de communes Pays de Montmélian, La Rochette-Val Gelon, Combe de Savoie et Gelon-Coisin.

  • Elle est Présidente du Parc d’Activités Economiques Alpespace depuis 2008.
    Ce Parc qui a connu un essor tout particulier ces dernières années, réunit aujourd’hui plus de 130 entreprises et 1700 salariés.

Mon suppléant
  • Maire de Fourneaux depuis 2001.
    Plus jeune maire de Savoie lors de sa première élection à la mairie de Fourneaux en 2001, François Chemin faisait alors partie des plus jeunes maires de France.

  • Premier Vice-président de la Communauté de Communes Terra Modana, chargé de la politique jeunesse, du suivi de l’OPAH (Opération programmée d’amélioration de l’habitat) et de l’OCM (Opération de modernisation du commerce conduite à l’échelle de la Maurienne par le SPM).

  • Vice-Président du SIRTOMM (Syndicat intercommunal de ramassage et de traitement des ordures ménagères de Maurienne), et Vice-Président de Savoie Déchets.

  • Depuis Juin 2012, suppléant de Béatrice SANTAIS, Députée de la Savoie.

    Conseiller régional de Rhône-Alpes depuis octobre 2012.

Le travail d’un député

Quel est le rôle du Député au sein de l’Assemblée Nationale ?
Son rôle est double, à la fois législateur et contrôleur de l’action gouvernementale.
En tant que législateur, le Député examine les textes de lois afin de les comprendre, de les amender et de les présenter en séance plénière.
Ces textes, une fois discutés et modifiés en Commission, seront soumis au vote de l’Assemblée.
Le travail en commission revêt donc une importance particulière dans le processus législatif.
Pour ma part, je siège à la Commission des Affaires économiques.
Toujours soucieuse d’assurer l’efficacité des travaux législatifs, je siège également dans des groupes d’études ainsi que dans d’autres instances en lien avec mon mandat parlementaire :
• Groupe d’étude Montagne
• Groupe d’étude Tourisme
• Comité des usagers du réseau routier national
• Conseil National de la Montagne

La fonction de Député ne se limite pas au travail législatif, elle comprend aussi la charge de contrôleur de l’action gouvernementale.
Ce contrôle peut se faire par l’intermédiaire de questions orales lors des séances de questions (questions orales sans débats, ou questions au Gouvernement) ou de questions écrites.
Le contrôle est principalement exercé au sein des différentes commissions qui peuvent auditionner toute personne qu’elle juge utile d’entendre. Les auditions de Ministres y sont fréquentes.
Enfin, pouvoir suprême du législatif, l’Assemblée peut contraindre le Gouvernement à la démission par le vote d’une motion de censure.

Fondamentalement, mon rôle reste de veiller sur ma circonscription.
Le travail de Député ne recouvre-t-il pas toujours la réalité du terrain ?
Mon équipe de collaborateurs et moi-même nous efforçons de trouver des solutions aux problèmes de nos citoyens, en intervenant notamment auprès des services de l’État concernés.
Je m’applique chaque jour à me faire l’écho des préoccupations des Savoyards à l’Assemblée Nationale.
En relation avec les différents acteurs du territoire, je m’investis dans le développement économique, social et culturel de notre circonscription.